Au Havre, Philippe est vu comme le maire de «la baisse du pouvoir d’achat»

Au Havre, commune qu’Edouard Philippe a dirigé pendant sept ans, ses proches comme ses opposants politiques dressent le portrait d’un élu à la fois ouvert et autoritaire.

Emmanuel Macron doit dévoiler ce mardi 16 mai le premier gouvernement de son quinquennat composé avec le nouveau Premier ministre, Edouard Philippe. Une nomination qui passe mal auprès de certains électeurs du Havre, commune dont Edouard Phillippe était le maire depuis 2010.
Au conseil municipal, ses proches et ses opposants politiques dressent, eux, le portrait d’un élu de droite « Macron – compatible ». « Il dirige la ville comme Antoine Rufenacht [maire du Havre de 1995 à 2010 ] l’avait fait avant lui, avec des gens qui sont parfois encartés dans des partis de droite, d’autres qui ne le sont pas, avec des gens du Centre, avec parfois des gens qui sont venus du Parti socialiste. Il y a une longue tradition au Havre de direction de la ville de cette façon là » précise Jean-Baptiste Gastinne, adjoint au maire et vice-président de la région Normandie.

« Un maire de la baisse du pouvoir d’achat »

Mathieu Brasse, conseiller municipal socialiste et candidat PS aux législatives dans la 7ème circonscription de Seine-Maritime nuance : « C’est une personnalité qui a besoin d’avoir tout sous contrôle ( …) je n’ai pas de conseils à lui donner mais je lui souhaite de déléguer davantage dans le cadre de son équipe gouvernementale, qu’il fasse davantage confiance aux ministres. »
Une autorité garante d’une bonne gouvernance pour Jean-Baptiste Gastinne. « C’est ce qui avait un peu pêché au cours du quinquennat précédent avec des ministres qui se permettaient d’avoir publiquement une parole qui n’allait pas dans el sens du chef de gouvernement. »
Des sept années d’Edouard Philippe à la tête du Havre, Nathalie Nail, conseillère municipale communiste retient surtout des mesures fiscales jugées préjudiciables. « C’est un maire ( … ) de la baisse du pouvoir d’achat pour les Havrais. Les tarifs de cantine augmentent tous les ans, il a augmenté le stationnement de 100%. Il se targue de ne pas avoir augmenté les impôts sauf que les Havrais paient d’une autre manière. »

Publicités