LA TRANSPARENCE MÈRE DE SÛRETÉ !  

En renvoyant à cet après-midi l’annonce du gouvernement, Emmanuel Macron et Édouard Philippe ont voulu s’assurer tous risques.

Qu’Emmanuel Macron et Édouard Philippe regardent à deux fois avant la proclamation des noms sur le perron de l’Élysée, c’est bien normal ! Qu’est-ce que 24 heures de plus si cela peut leur éviter des scandales Cahuzac ou Thévenoud qu’ils traîneraient comme un boulet pendant tout le quinquennat ? Conflits d’intérêts, oublis fiscaux… Des ministres sans reproche, c’est un président et un Premier ministre sinon sans peur, du moins assurés que rien ne viendra sur ce terrain polluer leur action ! La loi sur la transparence prévoit l’envoi de la déclaration à la haute autorité « dans les deux mois qui suivent » la nomination du ministre. Là encore mieux vaut précéder la loi !

Il faut croire qu’Édouard Philippe, qui avait voté contre la loi de la transparence en 2013, lui trouve aujourd’hui quelques avantages ! Et qu’il ne se contentera pas pour ses futurs ministres des réponses vagues qu’il avait lui-même adressées à la haute autorité au point de recevoir un « blâme ». Si le nouveau Premier ministre s’est irrité à l’époque de devoir sacrifier à cette nouvelle exigence, il sait qu’il n’y aura pas de marche arrière ! Au contraire, son gouvernement doit s’atteler très vite à la nouvelle loi de « moralisation de la vie publique » qui a scellé l’alliance entre Emmanuel Macron et François Bayrou. Sa présentation est même annoncée avant les élections législatives !

PAR HERVÉ FAVRE, La Voix du Nord

Au programme notamment, l’interdiction des emplois familiaux par les parlementaires, une pratique courante que l’affaire Penelope Fillon a définitivement condamné aux yeux de l’opinion ! L’autre avantage de la transparence, c’est qu’elle peut aussi – si l’on peut dire – cacher d’autres raisons de retarder l’annonce, le temps par exemple de convaincre une personnalité aussi emblématique que Nicolas Hulot de monter dans le navire, ou celui de faire venir des poids lourds de la droite beaucoup plus connus que le Premier ministre !

Publicités