L’ex-ambassadeur Boillon et ses 385.000 euros en liquide devant la justice  

Boris Boillon en 2011, à Tunis – Fethi Belaïd – AFP

Il avait été arrêté en 2013 avec 350.000 euros et 40.000 dollars en liquide alors qu’il s’apprêtait à prendre un train pour la Belgique. L’ancien ambassadeur Boris Boillon est jugé ce lundi pour « blanchiment de fraude fiscale », « faux et usage de faux » et « abus de biens sociaux ».

Publicités