Assistants parlementaires: Marielle de Sarnez visée par une enquête

Eurodéputée et ministre des Affaires européennes, Marielle de Sarnez est visée par une enquête concernant une assistante parlementaire employée dans le cadre de son mandat européen.

Après les affaires Fillon ou Le Roux, se dirigerait-on vers une affaire Marielle de Sarnez ? La ministre des Affaires européennes est visée par une enquête concernant l’emploi de l’une de ses attachés parlementaires au Parlement européen, Philippine Laniesse, qui pourrait également avoir une activité politique. Le Parisien explique que la jeune femme, âgée de 26 ans, est par ailleurs conseillère régionale et élue municipale du XIXe arrondissement de Paris.

De Sarnez jure avoir respecté les règles

Marielle de Sarnez a affirmé lundi soir dans un communiqué que le contrat de travail de son assistante parlementaire a été, « comme celui de tous (ses) assistants, validé et approuvé par le Parlement européen, encadré par des règles européennes bien plus strictes que les règles en vigueur en France ».
L’enquête a été ouverte suite à une lettre de dénonciation d’une élue FN, Sophie Montel, transmise au procureur de la République de Paris et à l’Olaf

Publicités