SOUTIEN SANS EQUIVOQUES DES ÉLUS ET DES CITOYENS DE TOUS BORDS AU DÉPUTÉ SORTANT

Pas besoin d’aller chez l’ophtalmo. Au mur, le leitmotiv placardé par les militants de Stéphane Saint-André est écrit assez gros pour s’imprimer sur la rétine : «  Un bon député, on le garde.  » Le candidat à sa succession a fait poser 170 chaises sur le parquet du foyer Albert. Toutes ne sont pas occupées mais pas mal de gens sont restées debout, ce qui fait qu’au final, il est content de l’affluence à sa réunion.

« Je suis de la gauche de Jaurès, moderne, ouverte et tolérante, pas celle de Mélenchon. »

Jean-Luc Roméro. Élu en Île-de-France mais enfant de Béthune voit en Stéphane Saint-André «  un homme fidèle en amitié, proche des gens et qui connaît ses dossiers  »

Surtout que dans les premiers rangs s’affichent une partie des soutiens listés sur sa page Facebook : le maire de Vendin, celui d’Oblinghem, la conseillère départementale Nathalie Delbart venue au nom du MRC… Le premier à parler, c’est Jean-Luc Roméro. Élu en Île-de-France mais enfant de Béthune : écolier à Paul-Bert, il venait manger ici. Très sollicité à travers la France, il n’accède pas à toutes les requêtes, mais il voit en Stéphane Saint-André «  un homme fidèle en amitié, proche des gens et qui connaît ses dossiers  ». Un homme aussi qui l’a soutenu dans ses causes, la lutte contre l’homophobie et le SIDA, et la défense d’un droit à choisir le moment de sa mort – sur ce sujet, «  il est

Michel Dagbert ne pouvais pas se faire porter pâle et est venu soutenir le député sortant avec fougue

l’auteur d’une question au gouvernement ».

Michel Dagbert non plus ne tarit pas d’éloges sur le candidat PRG investi par le PS. Tant pis si le micro est trop bas, le président du Département reste penché sur le pupitre tout le temps nécessaire à sa démonstration. « Amitié  », «  fidélité  », «  attention particulière aux territoires ruraux  », «  Je ne pouvais pas me faire porter pâle. » Ce qui le laisse dubitatif, «  c’est que pour mériter l’attention, il faudrait venir de la société civile. Si vous avez déjà fait un mandat, vous êtes suspect. Ne lâchez pas la proie pour l’ombre !  »

« Fossoyeurs de la 9e »

Un tapis de roses pour le candidat, monté sur l’estrade sous les applaudissements. Entre bilan et projets (santé, transparence, ruralité, création d’un comité pour la répartition de la réserve parlementaire…), il se pose en «  homme de gauche

Le député sortant a parlé devant un auditoire d’environ 200 personnes.

Le député sortant a parlé devant un auditoire d’environ 200 personnes.

, celle de Jaurès, ouverte et tolérante, pas celle de Mélenchon qui a refusé de prendre position contre l’extrême-droite  ». S’il a refusé l’investiture d’En Marche, il promet un soutien raisonné.

Localement, il cible l’adversaire : deux à droite, de la même majorité et « porteurs d’un triste bilan pour la ville, PV, poubelles…, les fossoyeurs de Béthune qui voudraient devenir les fossoyeurs de la 9e  », P.-E. Gibson et Marguerite Deprez-Audebert. Un FN «  élu au Département  », «  Ah bon ?  », cingle Michel Dagbert.

Et Alain Delannoy «  qui ne représente que lui-même. Il sait au moins une chose, c’est ce qu’est la dissidence. Il récidive et renie la parole écrite  », celle de ne pas se présenter contre lui

Source La Voix du Nord

Anne Marie Lefebvre, maire de Lorgies, suppléante , Stéphane Saint André et le Président du conseil départemental du Pas-de-Calais

NDLR :  On pouvait remarquer dans l’auditoire les représentants des partis de gauche de Béthune.  Certes une forte délégation du PRG  mais aussi le secrétaire de   la section socialiste et même le Vert Joel Caron. Plus surprenant la candidate d’En marche ! … mais du cambresis !

Pas seule représentante de ce mouvement d’ailleurs.

A signaler que le Député sortant reste en tête de notre sondage depuis sa parution (Voir ci-dessous).  Visiblement,  la   droite divisée Les républicains-UdI d’un côté et le Modem (Marguerite Desprez) risque d’être éliminée du second tour.

LE RENDEZ-VOUS DE FIN DE CAMPAGNE DES CANDIDATS AUX LÉGISLATIVES ?

Publicités