La candidate LREM Stéphanie Jannin sera jugée en correctionnelle pour « prise illégale d’intérêt »

Stéphanie Jannin, déléguée à l’urbanisme à Montpellier. – CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Candidate aux législatives dans l’Hérault, elle est soupçonnée de « prise illégale d’intérêt » après avoir voté des subventions destinées a l’association de son mari ainsi qu’un avenant à un marché pour son ancienne société, en conseil municipal.

Publicités