AFFAIRE GREGORY : UNE AUBAINE POUR FRANçois BAYrou

Le ministre de la justice, en pleine  tourmente avec le dossier des emplois du Modem, financés comme assistants de députés  européens, respire un peu avec le rebondissement de l’affaire Grégory. En pleine campagne des législatives , les  emplois « fictifs » du Modem ne font plus la une des journaux.

Pure coîncidence. Il ne faut pas voir la main du Patron des parquets de France dans  l’accélération soudaine de cette affaire,  vieille de 32 ans et dont la révélation ne pouvait pas  attendre  quelques jours  supplémentaires…

Publicités