LE CONSEIL MUNICIPAL DE BÉTHUNE COMPTE DEUX DÉPUTÉS . PAS VRAIMENT NOVICES ?

À ce jour le conseil municipal de Béthune compte  deux députés. Marguerite Desprez, député Modem de la 9eme circonscription, qui n’est pas vraiment une novice,  puisqu’elle a  été,  en effet , l’attachée parlementaire « quelques temps et à temps partiel » de son père, Léonce

Les masques sont tombés. Marguerite Desprez était bien candidate du Modem (majorité Présidentielle) et n’avait pas rejoint le mouvement En marche! Y aurait-il eu une manoeuvre politicienne pour tromper les électeurs ?

Deprez, député pendant 21 ans de la 4 e circonscription du Pas-de-Calais.  Trés  pudique sur la durée de cette fonction et on comprend pourquoi, puisque les  députés  ne pourront plus recruter des membres  de leur famille comme attaché   parlementaire… Pas  illégal  hier mais pas morale non plus.  Notre primo-députée aurait démissionné de son poste  d’adjoint au maire  mais  pas de celui de conseiller régional…

Ludovic Pajot, député FN de la 10 e circonscription,
a encore eu les projecteurs braqués sur lui hier lors de la rentrée des parlementaires
à l’Assemblée nationale. Le benjamin de l’hémicycle a été particulièrement exposé puisqu’il a présenté l’urne à ses homologues pour élire le président de l’assemblée, François De Rugy. Certains partisans du FN ont regretté que quelques parlementaires n’aient pas daigné lui serrer

Qui lui succédera dans l’exécutif de la ville ? Personne car Pierre Emmanuel Gibson qui a désormais du temps libre, il était  en campagne depuis mars  2014 pour être  député, reprendrait en lot de compensation les   attributions  de sa collègues députée… Ou un membre de l’opposition, c’est à la mode macroniste et on connaît l’addiction d’Olivier Gacquerre au canada dry ! Jacques Mellick est pour l’ouverture et pour servir ?

Le second député du conseil municipal béthunois est le jeune  frontiste de 23  ans,  Ludovic Pajot, benjamin de l’Assemblée Nationale. Il est également conseiller régional. Député de la 10 eme circonscription (Bruay-Beuvry-Noeux) va-t-il rester conseiller municipal béthunois. Cela serait absurde et pas très correct vis à vis de ses électeurs. Quoiqu’il en soit lui est un vrai novice , n’a pas « cacher » ses couleurs partisanes pour être élu et n’a pas été le fils à papa attaché parlementaire…De plus c’est un bosseur, ce qui n’est pas le cas de tout le monde.

NDLR :  IL est évident que la présence de Députés frontistes (huit) va fortement contribuer à la banalisation du FN, à sa dédiabolisation.  Il  va devenir une entreprise partisane comme les autres.

Publicités