« Vous croisez des gens qui réussissent et d’autres qui ne sont rien » : la phrase de Macron qui fait polémique

Le président de la République a fait cette déclaration jeudi 29 juin lors de l’inauguration de la Station F, le plus grand incubateur de start-up au monde, installé dans la Halle Freyssinet à Paris.

C’était un discours censé rendre hommage aux start-up et aux entreprises. Mais on risque de le retenir sur un tout autre sujet. Il contenait une phrase qui fait polémique depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. « Dans une gare,vous croisez des gens qui réussissent et d’autres qui ne sont rien », a lancé le président de la République, Emmanuel Macron, en inaugurant, jeudi 29 juin, le plus grand incubateur de start-up au monde, Station F, installé dans la Halle Freyssinet à Paris.

A droite, comme à gauche, un concert de protestations s’est élevé contre cette expression, perçue comme méprisante. Soutien de Jean-Luc Mélenchon pendant la présidentielle, le psychanalyste Gérard Miller estime que « c’est une honte ».

« Mépris », « morgue de classe »

Toujours du côté de La France insoumise, l’ancienne députée de Paris, Martine Billard, y voit une « morgue de classe ».

A gauche toujours, l’économiste Thomas Porcher (ancien soutien de Cécile Duflot à la primaire écologiste et membre des Ecologistes atterrés) s’insurge contre cette expression émanant, selon lui, de « La République en marche (ou crève) ».

Même indignation, à droite, du côté de l’ancien député des Français de l’étranger Thierry Mariani (Les Républicains), qui parle de mépris :

Au Front national, le vice-président du Front national Florian Philippot dénonce des « propos honteux » :

Publicités