La mort  du Touquettois Léonce Deprez 

Léonce Deprez est décédé hier à 18 h 04 au centre hospitalier de Rang-du-Fliers. Alors qu’il s’apprêtait à franchir le cap des 90 ans, ce 11 juillet, Léonce Deprez était très affaibli ces derniers jours. « Il n’est pas visible en ce moment », nous avait pudiquement répondu son fils Léonce-Michel alors que nous voulions évoquer avec l’ancien maire du Touquet ses souvenirs.

Léonce Deprez s’en est allé et avec lui tant de souvenirs. « Léonce », comme l’appellent affectueusement de nombreux habitants de la station, c’était d’abord et avant tout un élu à la carrière exceptionnelle. Maire pendant 30 années, député de la quatrième circonscription du Pas-de-Calais durant plus de 20 ans, l’homme avait réussi à faire vivre à l’année la station des « Quatre-saisons », terme dont il est l’inventeur.

Léonce Deprez, c’est aussi le patron de la célèbre imprimerie du même nom à Béthune, et le propriétaire durant de nombreuses années d’hebdomadaires de presse, dont Les Échos du Touquet. Enfin, et on le sait moins, ce natif de Béthune a aussi été un grand sportif, passionné de football. Il était toujours très fier de rappeler qu’il avait participé aux JO d’Helsinki en 1952.

Son autre motif de fierté, c’était d’avoir marié le 20 octobre 2007 Brigitte Trogneux à Emmanuel Macron. Sa fille Marguerite vient d’ailleurs d’être élue députée Modem, à Béthune. Il avait célébré sa victoire auprès d’elle  C’était le jour de la fête des Pères. Il avait fondu en larmes.

Source La Voix du Nord.

NDLR :  Nous présentons au nom de toute l’équipe de Haut de France Média nos condoléance à la famille et avons une pensée particulière pour notre députée.

Publicités