A BETHUNE LE GRISOU SENT LE SOUFRE

Cette histoire de grisou pourrait bien sentir le soufre.

 

PE Gibson est un alchimiste. Il ne transforme pas le plomb en or, mais le grisou en or (« l’or noir sous nos pieds on le transforme en or vert » (Petite remarque à cet égard, l’or noir n’est-il pas le pétrole ? Il y aurait donc du pétrole dans le sous-sol artésien ?)

Puisque le naufragé désenchanté des dernières élections législatives se complait avec ces petites phrases dont se délecte la presse, il aurait pu avec un certain talent remuer le couteau dans la plaie en faisant une allusion à l’or dur.

Non seulement PE Gibson est un alchimiste, mais il a aussi des talents d’hypnotiseur. Dominique WEBB est son maître. Un conseil municipal totalement endormi (et complaisant chez certains membres dit d’opposition), voilà le tour de force réalisé par le vice-maire.

Grisé, sans jeu de mot, il n’a pas hésité à déclarer fièrement « le grisou est une énergie renouvelable ». Confondre énergie renouvelable et énergie de récupération relève soit de l’ignorance, soit de la tromperie.

Les lecteurs les plus téméraires peuvent se référer à l’article 19 de la loi de 2009 à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement. Ils comprendront la supercherie du vice-maire, gros travailleur selon la légende ! Avec une pointe de méchanceté, on notera que lorsqu’on présente des lacunes on passe toujours plus de temps à résoudre les problèmes.

Cette histoire de grisou se transformant en or pourrait prêter à rire, si elle n’était pas sérieuse.

En profitant de la léthargie estivale, la pilule semble plus facile à faire avaler. Voici les Béthunois bâillonnés par un contrat de 22 ans, alors que le législateur prévoit de faire jouer régulièrement la concurrence en matière publique pour éviter les abus et positions dominantes. A qui profite le crime ?

Au-delà de ce contrat litigieux reste posée une question essentielle : comment PE Gibson peut-il se faire aujourd’hui l’avocat et le promoteur de la société DALKIA, bénéficiaire du contrat, alors qu’il y a quelques mois en arrière il s’érigeait au cours du conseil municipal en procureur contre celle-ci. De l’alchimie ?

Cette histoire de grisou pourrait bien sentir le soufre.

Hervé Abouadaou

Publicités