« C’est bien la France qui organisa la rafle » du Vél’ d’Hiv, déclare Macron, 75 ans après le drame

 

Les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 juifs étaient arrêtés, à la demande des nazis et sur ordre du pouvoir français.

« Alors oui, je le redis ici : c’est bien la France qui organisa la rafle ». S’exprimant dimanche 16 juillet lors de la commémoration des 75 ans de la rafle du Vél’ d’Hiv, Emmanuel Macron a à son tour reconnu la responsabilité de la France dans ce drame. Les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 juifs étaient arrêtés, à la demande des nazis et sur ordre du pouvoir français. Retenus quatre jours au Vélodrome d’hiver, à Paris, ils furent emmenés dans des camps puis déportés. Moins d’une centaine ont survécu

avatarFRANCEINFO

Publicités