Mais quand même, la voiture électrique a besoin d’électricité !

La question première avant celle des batteries n’est-elle pas le mode de production de cette électricité ? Aujourd’hui les renouvelables c’est trois fois rien à l’échelle de la planète. Par ailleurs la question des batteries au lithium pose un problème insoluble : il n’y a pas sur la planète la quantité nécessaire pour généraliser cette technique vu le parc automobile existant, en progression constante … Une source parmi d’autres : La production mondiale de lithium.

Cette question mise à part, d’autres voies de développement de batteries peuvent voir le jour, une solution que je teste depuis des années sur différents forum/sites/blog serait d’investir dans des stations-services, sur le modèle des stations de distribution d’essence, qui proposeraient non pas de recharger les batteries mais de procéder à des échanges standard contre des batteries qui auraient été chargées par éoliennes et panneaux PV propres à la station (« propres à la station » pour éviter les pertes en ligne). De cette façon on s’affranchit de l’intermittence de ces deux sources et on réduit considérablement le temps pour faire le « plein ». Mais pour l’instant aucune autorité n’a imposé de normes pour que des batteries soit inter-opérables …

 par Romain Vitorge

Publicités