Les radicaux vont constituer un nouveau groupe au Sénat. Stéphane André ex-député PRG bethunois , aura tout perdu !

Avant la fusion du PRG et du Parti radical valoisien, les radicaux vont créer un groupe au Sénat où ils sont actuellement une vingtaine.


Les radicaux ont décidé de fusionner pour reconstituer leur parti scindé en 1972. Le PRG, de centre gauche, va donc retrouver le Parti radical valoisien, de centre droit. C’est prévu le 10 décembre prochain, au cours d’un congrès. Mais avant cela, fin septembre, les radicaux vont créer un groupe au Sénat où ils sont une vingtaine. 

À l’assemblée, ils ne sont pas encore assez nombreux, mais ils songent sérieusement à faire un groupe là aussi et leur futur parti pourrait s’appeler République radicale.

Source France  Infoavatar

NDLR : Stéphane Saint André (PRG), ex maire de Béthune et ex député a déclaré lors de sa rentrée politique, une  moule frites « confidentielle » en septembre, qu’il refuserait de  rejoindre ce nouveau parti et qu’il serait de ceux qui continuerait à faire vivre le défunt PRG. Il avait déjà  refusé l’investiture d’En Marche, pour les élections législatives de juin 2017, pour rester fidèle à son engagement d’homme de gauche.  Il reste cohérent avec lui-même.

Quant à Jean-Pierre Chruszez, ancien president départemental , régional et secrétaire national du PRG, il se félicite de cette fusion pour laquelle il  a milité pendant de nombreuses années.

Publicités