BÉTHUNE COMME UN PARFUM DE MAI 68

Le rond point de la place Clémenceau a pris des allures de barricades soixante-huitardes pour sensibiliser les badauds aux trois expositions  en cours à  Labanque de Béthune. Un clin d’oeil plein de fraîcheur en rupture complète avec la propagande un peu lourde de la municipalité pour ses onéreuses festivités. Comme le dénonce la banderole affiché sur les murs de l’ex-banque de France.

Les événements de mai 1968 seront évoqués ce mercredi après-midi par Labanque, qui propose des installations autour de l’ex-Banque de France, place Clemenceau.

Des spectacles de rue, des installations graphiques et sonores évoqueront les événements de mai 1968. Le collectif d’artistes « Métalu À Chahuter » va animer la place Clemenceau et les abords de Labanque. Les visiteurs pourront y participer en créant leurs slogans et en les placardant sur une structure prévue à cet effet. Des banderoles et affiches réalisées par Laura Bouchez sont déjà posées sur la façade de Labanque. Des installations ont déjà pris place sur le giratoire de la place Clemenceau et il est d’ores et déjà possible d’entendre les enregistrements musicaux joués par la classe orchestre de l’école Michelet à Béthune.